Banner Saga Wiki
Advertisement

Irynx, aussi appelé l'Oiseau d'hiver, se tient fièrement sur son perchoir éternel constitué de glace et de neige. Ses ailes déployées sont couvertes de légendes antiques. Il est écrit qu'il a traqué Radormyr à travers le ciel d'été mais aussi qu'il provoquait des blizzards en battant des ailes pendant l'hiver. [1].


[2]

[3]

Notes et références[ | ]

Références[ | ]

  1. Dans The Banner Saga 2 - Pierre divine d'Irynx :
    Le dieu Irynx, aussi appelé l'Oiseau d'hiver, se tient fièrement sur son perchoir éternel constitué de glace et de neige. Ses ailes déployées sont couvertes de légendes antiques. Il est écrit qu'il a traqué Radormyr à travers le ciel d'été mais aussi qu'il provoquait des blizzards en battant des ailes pendant l'hiver..
  2. Dans The Banner Saga 2 - Chapitre 9 :
    Sparr : Vous croyez que le spectre de cet oiseau mort vous a pardonné pour son aile ? vous demande Sparr. Les autres Corbeaux, y compris Folka, cessent de regarder la pierre brisée et vous observent, complètement abasourdis. Ouais, dit le vieil homme. Nous étions là il y a presque quarante ans. Exactement au même endroit. À cette époque, seuls douze d'entre nous s'en sont sortis. Des hommes bien plus coriaces que vous tous réunis. Certains Corbeaux grognent mais tous continuent d'écouter. Un homme nous avait donné une mission - Fefr ou Finnr... ha non, Faener, dit-il en crachant de dégoût. L'un de ses plans a mal tourné et il nous a tendu un piège pour nous faire porter le chapeau. Nous étions encerclés quand cette espèce d'ours enragé ici présent a perdu la raison. Il a attrapé un arbre, je ne plaisante pas, un arbre entier ! Et il a commencé à porter de grands coups circulaires ! Sparr commence à tousser mais se reprend. Nous avons tous failli y passer mais ce bon vieux Irynx est intervenu et voilà. Tout excités, les Corbeaux commencent à vous poser des questions, mais Sparr est bien trop heureux de leur répondre.
  3. Dans The Banner Saga 2 - Chapitre 9 :
    Bolverk : Les autres vous laissent tranquille tandis que vous approchez de la pierre géante pour poser la main sur l'aile brisée. C'était un accident, et vous le savez ! Vous ressentez à la fois de la colère et de la honte en repensant au dernier vol d'Irynx. C'est vous qui êtes mort, vous ne nous avez rien laissé à part cette pierre ! dites-vous en tapant du pied.


Advertisement